Contactez-nous : 04 84 25 62 73

Community manager : maître de l’e-réputation

L’arrivée et le développement du digital a considérablement impacté les entreprises et les métiers de la communication, les invitant à penser de nouveaux postes spécialisés. De fait, une nouvelle génération de professionnels est née afin de faire face à l’ampleur de ce phénomène et permettre aux entreprises d’être pérennes.

Un job 2.0

Le community manager, aussi appelé animateur de communautés web ou CM, est l’un des nouveaux métiers nés avec l’ère de l’entreprise digitale.
Le CM a pour mission de fédérer les internautes sur les réseaux sociaux autour d’intérêts communs (marque, produits, valeurs…), animer et modérer les échanges au sein de ces communautés. Il a également pour but de définir et publier des contenus pour chaque cible, que cela soit des publications textuelles, des images, des vidéos, des articles, des jeux concours…
Il planifie les actions et stratégies digitales à mettre en œuvre et évalue leur efficacité auprès des clients et internautes. Ainsi, il contribue à développer et optimiser la présence de la marque sur Internet et améliore sa notoriété et e-réputation.

Le community management : un travail sur les social media (médias sociaux)

Recherche et partage d’informations

Le community manager endosse de plus en plus le rôle de curateur au sein de l’entreprise. Pour mieux comprendre, la curation est la recherche, la sélection, l’éditorialisation et le partage des contenus les plus pertinents du web sur un sujet donné et qui intéresseraient les internautes.
Ainsi, le community manager dédié à cette activité pourra directement utiliser les résultats de son travail de curation pour alimenter les réseaux sociaux, le blog et site de l’entreprise. Cela permet également de tenir informés les salariés et dirigeants de la société sur les actualités de leur secteur, de leur cœur de cible etc.

Manager de l’e-réputation

Afin de surveiller, gérer et optimiser l’e-réputation et la notoriété en ligne de l’entreprise dans laquelle il s’exerce, le community manager utilise des méthodes et outils spécifiques à cette mission.

Animer, écouter et analyser les réseaux sociaux

Exemples d’outils : NukeSuite, Over-Graph

Cette méthode, accompagnée de ces outils, vont permettre au CM d’animer les réseaux sociaux, interagir avec les internautes. Aussi, il est important d’écouter et être à l’affût de ce qui se dit de la société sur le web. Ces outils offrent la possibilité d’être alerté lorsqu’une personne parle en ligne de notre marque. Enfin, analyser les réseaux sociaux est également indispensable afin de comprendre ce qui plaît ou ne plaît pas, constater les contenus ayant le plus d’impact sur les internautes etc. et ainsi, établir des stratégies plus en adéquation avec leurs attentes et envies.

Lucas, community manager, se prépare à répondre à ses internautes…

Faire de la veille sur le web et les réseaux sociaux

Exemples d’outils : Mention, MakeMeStats, ou Osculteo ! 🙂

La veille est une méthode connue et indispensable pour surveiller le web et ainsi réagir rapidement face à des commentaires, indésirables ou non, concernant une marque, une entreprise. Un CM peut faire de la veille informationnelle sur la société dans laquelle il s’exerce mais également de la veille concurrentielle afin de voir ce que propose et ce qui se dit sur des entreprises concurrentes (s’inscrit dans la stratégie de benchmarking = analyse de la concurrence afin d’en tirer profit).

Pour ce faire, le CM peut utiliser l’outil Mention qui surveille, sur le web et les réseaux sociaux, des mots-clés choisis préalablement. L’outil propose des alertes afin de réagir le plus rapidement possible, mais également un système de filtrage des résultats (filtrer les sources à prendre en compte et celles à ignorer, sélectionner les langues souhaitées…).

Il peut bien évidemment utiliser également Osculteo, qui lui permettra de faire une veille régulière sur le web, notamment sur Google. Grâce à Osculteo, il pourra également traiter un éventuel dommage à l’e-réputation après l’avoir identifié : soit en demandant directement une suppression via l’outil, soit en faisant appel à nos services qui pourront proposer une prestation de nettoyage e-réputation sur mesure.

Dans une stratégie de benchmarking, MakeMeStats est un outil qui permet au CM d’analyser la présence et la performance des concurrents sur les différents réseaux sociaux mais également de mesurer les siennes. Cela est très utile pour savoir ce qui se fait le plus et le mieux afin d’ajuster sa stratégie et améliorer son image de marque.

Le CM, un œil sur le web et les réseaux sociaux

Un métier devenu indispensable

Ces méthodes de tracking et outils de mesure permettent au CM de surveiller, comprendre et ainsi, optimiser l’impact et l’e-réputation de l’entreprise. Ces techniques sont devenues indispensables pour contrôler et veiller à ce que l’image d’une marque reste positive.