Contactez-nous : 04 84 25 62 73
hello@osculteo.com

E-réputation & Recrutement : un inséparable duo

Qu’on le veuille ou non, chacun de nous est véritablement ancré dans l’ère de l’Internet. La sphère professionnelle, l’emploi et de fait, le recrutement, le sont également. Nous retrouvons de nombreux réseaux professionnels tels que Viadeo ou (les plus connus) qui permettent aux internautes de créer et partager des profils type CV digital directement en ligne et accessibles par un large public. Cela est très utile pour apparaître aux yeux de recruteurs ou encore postuler à des offres d’emploi.  Il existe également d’autres sites permettant de consulter et poster des offres d’emploi : Jobintree, Monster, Keljob, Indeed, Le Bon Coin etc.

 

Le recruteur et la candidate se serrent la main : un contrat vient d’être signé

Une méthode 2.0

 

Grâce à Internet et à ces différents sites plus utiles les uns que les autres, les recruteurs n’hésitent plus à utiliser cette méthode, rapide et peu coûteuse, et sélectionnent la plupart de leurs candidats en ligne. Cela peut cependant représenter une menace pour les demandeurs d’emploi qui doivent faire très attention à l’image qu’ils renvoient sur la Toile…

 

Surveiller – Gérer – Soigner son e-réputation

 

Pour espérer être recruté sans trop de difficultés, il est donc primordial de gérer sa réputation sur Internet, aussi appelée e-réputation. L’e-réputation représente ce qui se dit de vous sur le Web. Cela peut très bien venir de vous-même avec la création d’un site, d’un blog, de pages de réseaux sociaux, de CV en ligne etc. mais également de personnes tierces ayant parlé de vous ou utiliser votre nom et prénom sur tout contenu qu’il soit : articles, photographies, publications…

 

Cette personne en recherche d’emploi vérifie son e-réputation


Savoir se mettre en avant

 

Il est important de montrer qui l’on est, notre expertise, nos compétences et faire en sorte que toute information valorisante soit mise en exergue et soit facilement visible sur Internet. En revanche, tout contenu négatif à notre égard devra être masqué voir supprimé pour ne pas entacher notre image. Cela peut être des diffamations, des insultes, de mauvaises recommandations, des faits passés ou encore des photos compromettantes.

 

Un exemple qui pourrait vous servir

 

Max souhaite postuler pour un poste de chargé de communication dans une entreprise florissante. Il partage les mêmes valeurs que cette dernière et a toutes les compétences pour ce job : il est jeune, dynamique, investi et… aime faire la fête avec ses amis ! Des photos de soirées, où Max est identifié, sont publiées sur son compte Facebook et rendues publiques sur le Web. Ces clichés compromettants, dévoilant Max alcoolisé, ressortent dans les résultats lorsque son nom est recherché sur Google. Le recruteur de l’entreprise, ayant un grand nombre de candidatures pour ce poste, googlise les postulants… Les photos évoquées apparaissant lors de la requête sur Max, il n’aura même pas la chance de décrocher un entretien, son image étant dégradée par ces résultats.

 

Surveillance a posteriori

 

Sachez que 91% des recruteurs sont actifs sur les réseaux sociaux et 90% d’entre eux (étude APEC – 2017) explorent les profils sociaux d’un candidat. Cela va sans dire que soigner son e-réputation passe par la bonne gestion de ses réseaux, d’autant plus dans le cadre d’une recherche active d’un emploi, mais pas que… En effet, une fois le contrat emporté (félicitations!), garder sa place dans l’entreprise convoitée est bien sûr essentiel. La surveillance et gestion de son e-réputation ne doit pas s’arrêter en si bon chemin.

 

Avoir une bonne e-réputation, c’est avoir sa page de résultats clean !


Tel est pris qui croyait prendre

 

Pour la petite anecdote, Kevin Colvin, stagiaire britannique, avait envoyé à son dirigeant un e-mail lui disant qu’il ne pourrait pas être présent à son boulot, prétextant une urgence familiale. Le soir venu, son employeur est tombé sur une photo du jeune homme éméché et travesti en fée. Par la suite, Kevin fut licencié.

 

Quels outils utiliser ?

 

Gérer son e-réputation est donc primordial pour optimiser sa recherche d’emploi, mais également pour le garder. Cela signifie faire de la veille sur soi-même tout en faisant le tri dans les contenus faisant apparaître notre nom et prénom. Il existe des outils pouvant vous accompagner… « Google Alerts » vous permet de recevoir des alertes en temps réel lorsque votre nom est mentionné sur Internet. Notre agence iProtego vous propose le service Osculteo : si un contenu vous semble nuisible ou vous déplaît simplement, il peut être sûrement supprimé ou rendu invisible aux yeux de tout internaute. Osculteo.com vous permet de surveiller votre e-réputation et aussi de la nettoyer.

 

Le recruteur et la candidate se mettent d’accord sur les termes du contrat